film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Critique Conjuring : Les dossiers Warren

Fiche     Critique    Bande annonce    Acheter le DVD / BluRay

pub

James Wan en a fait du chemin depuis l’écriture du premier Saw en 2003. En quelques années, il est devenu une nouvelle référence du film d’horreur et a su confirmer son savoir-faire avec Insidious courant 2010, un film classique mais diablement efficace. Conjuring : Les Dossiers Warren reste fidèle à son travail, propre et carré. Concernant le scénario, Chad et Carey Hayes ne font pas dans l’originalité et nous concoctent une œuvre aux influences multiples à base de fantômes, d’esprits démoniaques et de religion.

 

 

Conjuring : Les Dossiers Warren démarre avec brio et insère de bien belle manière l’argument ultime de tout film d’horreur qui se respecte, à savoir « inspiré d’une histoire vraie ». Pour le coup, on y croit vraiment. Ed et Lorraine Warren son respectivement un démonologue et un médium enquêtant ensemble sur diverses affaires paranormales, dont la bien connue Amityville. Cette fois-ci, ils s’attaquent paraît-il au cas le plus inquiétant et dangereux de leur carrière. Comme d’habitude, une belle et grande famille, les Perron, partent s’installer au fin fond de la forêt dans une charmante baraque aux portes grinçantes et aux multiples secrets. Le couple est bien heureux avec leurs cinq filles parfaites et leur chien mais les choses vont commencer à se gâter lors de la découverte d’une cave préalablement condamnée par les anciens propriétaires. Un sous-sol dans lequel il s’est bien évidemment passé des choses atroces. S’en suivra alors rapidement une série d’évènements paranormaux qui mèneront la famille à se diriger vers le couple Warren qui seront les seuls à pouvoir les aider.

 

 

Les Warren ont une approche plutôt terre à terre des évènements dits paranormaux. Selon eux, neuf fois sur dix, il y a une explication sensée et non surnaturelle à ses évènements. Ils ont néanmoins une théorie concernant la présence d’un démon au sein d’un lieu. Cette théorie prétend qu’il existe trois étapes notables : la première est nommée l’infestation, là où le démon va se jouer de vous sans se montrer, la seconde est l’oppression, il va cette fois-ci aller plus loin, vous rendre fou voire aller jusqu’à vous faire du mal physiquement, la dernière est la possession, l’étape finale où le démon s’empare de vous et où un retour en arrière devient très difficile. Conjuring : Les Dossiers Warren passe donc par toutes ces étapes, prenant son temps au début, à noter d’ailleurs qu’il ne dure pas loin de deux heures, ce qui est rare pour un film d’horreur. Pourtant, on ne s’ennuie jamais. Parfois affligeantes, tantôt hilarantes, certaines références font sourire, mais tout est assumé et n’empêche pas à Conjuring : Les Dossiers Warren d’apporter sa propre patte et de nous surprendre à plusieurs reprises. James Wan  joue sans retenu avec le spectateur mais il sera nécessaire d’avoir un minimum de recul afin de ne pas succomber à la critique facile. Le réalisateur semble également avoir quelques protégés dans le casting, comme Patrick Wilson, personnage principal d’Insidious, qui incarne ici Ed Warren.

 

 

James Wan affirme une nouvelle fois son talent de l’image. Chaque plan, chaque mouvement de caméra est juste parfait. Ajoutez à cela un environnement vintage des années 70 crédible à cent pour cent. Juste pour sa réalisation, Conjuring : Les Dossiers Warren force le respect. Et comment ne pas parler du son, ne pas aller voir le film au cinéma est un blasphème, tant certains effets font trembler la salle de cinéma entière et vous scotcherons à votre siège.

 

 

Suivant le chemin d’Insidious, James Wan joue et surjoue des scènes attendues et déjà vues mais exécute le tout d’une main de maître et parvient toujours à nous terrifier même lorsque l’on s’y attend le plus. Il ne fait pas non plus l’erreur de tomber exclusivement sur la suggestion et propose un long métrage rythmé, riche et superbement réalisé. A défaut d’être original, il reste un des meilleurs films d’horreur de l’année.

Auteur :

Critique vue 6702 fois

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 100-34

Votre réponse :

tonton 04-09-2013
Oh que oui c'est l'un des meilleurs films de l'année et la dernière décennie !! Réalisé de main de maître - ah ces plans séquences - sans esbroufe et uniquement dans le but de faire peur - pari réussi, James Wan livre son meilleur film malgré une intrigue pourtant rebattu !! Le croisement idéal entre poltergeist et amityville !!

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction