film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Critique Gravity

Fiche     Critique    Bande annonce    Acheter le DVD / BluRay

pub

La science-fiction est en grande forme ces derniers temps. Pas mal de productions parsèment en effet les grands écrans et présentent la plupart du temps d’une qualité somme toute satisfaisante. Même si peu actif ces dernières années niveau réalisation, Alfonso Cuaron a tout de même réalisé plusieurs longs métrage acclamés par la critique comme Les Fils de l’Homme ou le troisième volet de la saga Harry Potter. Gravity n’est quant à lui même pas sorti en salle que l’on peut déjà voir partout la presse en extase devant ce qui semble être LE chef d’œuvre SF de ces dernières années. Mais qu’en est-il vraiment ?  

 

 

Éclaircissons tout de suite un premier point, Gravity n’est pas un film de science-fiction, c’est un film réaliste et contemporain basé dans l’espace, un Space Movie qu’on dit. Il ne faut dès lors pas s’attendre à une invasion extraterrestre ou la découverte d’une planète habitable. Sandra Bullock, actrice principale, incarne une scientifique qui effectue sa première virée spatiale pour faire on ne sait quoi, et qui se voit  accompagnée de Matt Kowalski alias Georges Clooney qui est quant à lui un astronaute expérimenté. Lors de leur première sortie, manque de chance, des nuées de débris spatiaux vont s'abattre sur eux et détruire leur navette laissant nos deux protagonistes livrés à eux-mêmes dans l’espace intersidéral. Plus question de terminer la mission, la priorité est maintenant de trouver une navette afin de rejoindre notre bonne vieille terre. Panique, détresse et solitude vont alors s’emparer d’eux dans leur quête de survie.

 

 

Si Gravity n’est pas un film de science fiction, il est sans doute le film sur l’espace le plus crédible et le plus immersif jamais réalisé. On se retrouve sans mal immergé dans la peau de ses astronautes perdus dans l’immensité de l’espace, comptant chaque respiration à ne pas gâcher. Comme tout bon blockbuster qui se respecte, Gravity fait appel a des sentiments et des émotions simples et communes à tout un chacun. La perte d’un être cher, la solitude, le sentiment de n’être rien dans un monde qui nous dépasse, la survie à tout prix etc. Quoi qu’il en soit, personne ne peut rester insensible face à l’immensité de l’univers qui depuis toujours reste le plus grand mystère de l’humanité, la plus grande peur mais aussi le plus grand rêve. Malgré tout, la seconde partie du film comporte de vrais moments d’ennuis, peut-être trop centrés sur le personnage du docteur Ryan dans lequel on ne se reconnaît pas toujours.

 

 

La où Gravity est sans failles, c’est dans sa technicité, son rendu et son réalisme saisissant procure une immersion totale. Évidemment, le budget à cent millions de dollars et la création numérique aident grandement la chose. Mais qu’importe, le résultat est là, et ça marche. On a parfois limite le mal de mer - de l’espace? -, en raison du fait que la caméra semble flotter elle aussi en orbite, offrant un dynamisme certain et flirtant parfois avec le côté immersif d’un jeu vidéo grâce à des plans en vue subjective où seuls les bras du personnage seront visibles.

 

 

Loin du chef d’oeuvre, Gravity est tout de même un grand et beau film traitant des dégâts que peu causer l’homme à lui-même en occupant l’espace. Néanmoins, son format en huis-clos spatial amène de vraies longueurs malgré sa courte durée. Le tout souffre également des clichés liés au cinéma américain de base. Gravity reste une œuvre intéressante, différente de par son contexte et réalisée d’une main de maître. Sa crédibilité vous fera à coup sûr tourner la tête, à défaut de vous mettre des étoiles dans les yeux.

 

 

Auteur :

Critique vue 6079 fois

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 93-48

Votre réponse :

stefpiano 10-02-2016
Analyse ratée, vous passez a coté de tout ! D'accord sur le fait que Gravity n'est pas (qu'un) film de science fiction. Mais vous n'abordez ni l'aspect maternel, ni ésotérique de ce film qui en est l'essence même. Gravity est un chef d’œuvre a bien des égards rien que dans la scène intimiste mais non moins fabuleuse du Soyouz, quintessence de "l’ascenseur émotionnel" , où Ryan semble lâcher prise. Mais la visite de Kowalski et ses quelques mots résonnent en nous tous par la puissance de son message ...
Alors Gravité oui mais laquelle ? Celle qui nous pousse vers la terre ? Celle qui nous attire vers les bas fond de notre âme ? Ou celle qui nous donne la force d'aller vers l'autre, de continuer à ne rien lâcher et de ne jamais renoncer ?
A vous de choisir...

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction