film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Critique Le Choc des Titans

Fiche     Critique    Bande annonce    Acheter le DVD / BluRay

pub

Pour ceux qui ont été bercés par Le Choc Des Titans de Desmond Davis, la version originale reste un film qui frôle le culte, pour les autres, cette pellicule se tourne plus aisément vers le nanar pur et dur. Il faut avouer que le métrage est très loin d’être exempt de défauts. Son statut acquis est principalement dû aux effets spéciaux de Ray Harryhausen, très réussis pour l’époque. Un bon dépoussiérage était donc de mise. Louis Leterrier (Danny The Dog, L’incroyable Hulk) a donc revisité ce classique à sa sauce, et suite au visionnement de ce remake, on se demande tout de même si les apports sont bien réels. Un dépoussiérage visuel évident mais un traitement qui aurait mérité un peu plus de profondeur et de sobriété.

 

 

Pour faire simple, Persée est un demi-dieu né d’une mère humaine et fils de Zeus. Il a été recueilli et élevé par un pêcheur et sa famille. Le jour où celle-ci est tuée par Hadès, dieu des enfers, suite à une confrontation avec une poignée de soldats, le jeune Persée décide de se venger et, pour ce faire, va déclarer la guerre aux dieux. Il entame donc un long voyage dans le but de tuer le légendaire Kraken, gigantesque monstre marin duquel Hadès tire sa force. Le scénario se devait bien évidemment de suivre l’épopée de Persée, tout écart trop important ne serait pas de mise. Cependant, Leterrier a insufflé à son métrage une touche d’humour et de second degré qui font certes parfois sourire, mais qui ont tendance à dédramatiser totalement les évènements, transformant ainsi la quête de Persée en une sorte de vadrouille héroïque où les embuches font office de promenade de santé. Toujours est-il que ce Choc Des Titans est bourré d’action et ne laisse pas une seule seconde de répit au spectateur qui, au générique de fin, aurait bien goûté encore un peu à quelques bottages de culs. Quand la plupart des blockbusters s’étalent sur près de 2h30, celui-ci nous livre 1h45 d’action condensée, raison pour laquelle on ne s’ennui jamais. Avec une trame fidèle à l’original, l’écriture de Travis Beacham, Phil Hay et Matt Manfredi procure à cette pellicule une véritable âme, ne se contentant pas seulement de se calquer sur son prédécesseur. Ce remake est ni plus ni moins qu’une adaptation modernisée gonflée aux stéroïdes.

 

 

Le principal point fort du film est sans aucun doute les effets spéciaux dont il s’affuble. Il faut saluer ici le travail délivré par Aaron Sims, un talentueux designer de monstres ayant travaillé notamment sur L’Incroyable Hulk, 30 Jours De Nuit ou encore Skinwalkers. Quand ceux de la version de Davis ont pris un sacré coup de vieux, les monstres concoctés par notre designer sont tout simplement époustouflants, des sorcières aux scorpions en passant par le magnifique mais trop peu présent Kraken. Le seul petit hic est la méduse, malgré une séquence bien burnée et visuellement superbe, le visage de celle-ci est bien trop numérisé et malheureusement loin du charisme de l’originale. Malgré des effets réussis, ceux-ci sont assez inégaux dans l’ensemble oscillant sans cesse entre le bon et le moins bon. Un blockbuster tel que Le Choc Des Titans ne pouvait bien entendu pas passer à côté de la 3D, point que l'on passera sous silence... Bien que parfois efficace, avec cette fâcheuse tendance à mitrailler le métrage de gros plans, la réalisation en oublie les plans larges pourtant primordiaux, rendant ainsi l’action parfois illisible. Louis Leterrier est un fidèle, les fans du métrage original se plairont à retrouver toutes les séquences cultes boostées aux stéroïdes, avec notamment un petit clin d’œil au fidèle compagnon de Persée, sympathique mais pas vraiment utile.

 

 

Là où ce remake s’écarte une fois de plus de l’original, c’est à travers son héros. Fini le Persée propre sur lui, tunique blanche et cape rouge au vent. Le Persée version Leterrier veut tout casser et clairement mettre la branlée à Hadès, dieu des enfers. Avec un jeu d’acteur plutôt restreint mais un charisme certain, Sam Worthington campe un demi-dieu qui a soif de vengeance et qui prend même le tout plutôt à la légère, sûr de lui et prêt à affronter tout ce qui se trouve sur son chemin. Ce nouveau Persée aurait pu jouir d’un brin de profondeur, mais l’objectif n’est clairement pas là. La volonté de cette pellicule ne se trouve nullement dans la relecture ou l’approfondissement mythologique, mais uniquement dans le divertissement tout public pur et dur. Outre sa tête d’affiche, Le Choc Des Titans récolte un joli casting avec le toujours excellentissime Mads Mikkelsen dans le rôle de Draco, Liam « je suis ton père » Neeson dans le rôle de Zeus, Ralph Fiennes (Bons Baisers de Bruges, The Duchess) dans le rôle de Hadès, ou encore le second couteau par excellence Jason Flemyng (From Hell, Atomik Circus) dans celui de Calibos. Un casting percutant qui ne lésine pas sur les moyens et qui se pourvoit même d’une petite touche frenchie avec un rôle complètement inutile et risible offert à Mouloud Achour, chroniqueur de Canal +.

 

 

Le Choc Des Titans version 2010 s’apparente plus à un Pirates Des Caraïbes à la sauce grecque qu’à un réel film de genre. Ceux qui s’attendent à une révolution seront bien déçus puisqu’il faut prendre ce remake uniquement pour ce qu’il est, un blockbuster survitaminé qui ne vole pas bien haut mais qui divertit avec brio. Release the Kraken !

Auteur : TIBO

Critique vue 9462 fois

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 69-45

Votre réponse :

brikice 08-09-2011
Pffff......
J'avais beaucoup aimé l'ancienne version.
Mais investir autant pour faire ça... je pense que monsieur Louis Leterrier aurait pu s'abstenir, j'espère qu'il s'est bien rempli les poches, parce que c'est tout ce que ça a pu faire... c'est un navet.
Faites dans le sitcom monsieur Leterrier il apparait évident que vous n'êtes pas fait pour le cinéma.

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction