film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Critique The Death of Superman Lives : What Happened ?

Fiche     Critique    Bande annonce    Acheter le DVD / BluRay

pub

Nicolas Cage aura définitivement raté son entrée dans le microcosme des « comics live ». Geek acharné et fan invétéré de super-héros, ce dernier est pressenti à la fin des nineties sur deux projets d’envergure. L’acteur est en effet envisagé pour  donner vie à l’Epouvantail dans Batman Triumphant, suite annoncée au Batman & Robin de Joel Schumacher. Le four critique et les résultats modestes de ce quatrième volet tueront le projet dans l’œuf. Quelques mois plus tôt, Cage connait une autre déconvenue avec l’annulation de Superman Lives, métrage embourbé dans le development hell et dont le tournage est pourtant sur le point de démarrer. The Death of Superman Lives : What Happened ?, documentaire financé grace à une campagne de crowdfunding, revient sur la préparation de ce film avorté dans les moindres détails.

 

 

DC Comics et Warner se seront littéralement fait damner le pion par Marvel. Premier studio de cinéma à proposer des adaptations crédibles de comics sur grand écran – le Superman de Donner ou les Batman de Burton –, la Warner aura en effet eu toutes les peines du monde à poursuivre sur sa bonne lancée et à proposer une ligne directrice commune encourageant les crossovers entre les franchises. La fin des nineties résonne plus particulièrement comme un fiasco complet pour les gros balèzes en collants, Schumacher laissant sombrer le Dark Knight vers le n’importe nawak pendant que Superman patauge de son côté dans la semoule depuis près de dix ans. Considéré comme l’homme de la situation du fait de ses éclatantes réussites passées, Tim Burton se bat en effet corps et âme pour shooter Superman Lives, résurrection du Man of Steel dont Nicolas Cage devait être l’interprète. Envisagé dès la sortie du catastrophique Superman IV : Quest for Power en 1987 comme une suite directe, le film aura connu de multiples réécritures, réorientations ou changements de titres jusqu’à se profiler comme le reboot qui fracassera définitivement les codes du film de justicier.

 

 

The Death of Superman Lives : What Happened ? propose une étude rigoureuse sur ce qu’aurait du être ce projet démesuré. Jon Schnepp – artiste féru d’animation et de films de genre – livre ici un documentaire gargantuesque bourré d’interviews passionnantes. Ce dernier a en effet patiemment récolté les témoignages des intervenants et techniciens qui auront eu l’occasion d’intervenir au cours des six ou sept années de pré-production, notamment les scénaristes, story-boarders et concept-artists. Les visuels ici dévoilés témoignent notamment de l’ambition du métrage, qui promettait un spectacle visuellement ébouriffant, assurément geek et à mille lieux de ce que sera le très conventionnel Superman Returns, dévoilé sur les écrans en 2006. Initialement rédigé par un Kévin Smith – la série Clerks – alors débutant, puis retouché par deux confrères, le script affichait son lot d’idées folles, radicales, presque anti-commerciales. A commencer par la mort de Superman, puis sa résurrection progressive et matérialisé par un « bio-costume » censé évoluer tout au long de la péloche. Une nouvelle séquence de destruction de Krypton, un combat avec des ninjas, un vaisseau en forme de crane, Brainac et Doomsday – deux méchans complètements délirants du « Sup-Universe », Lex Luthor, un Superman aux cheveux longs et à la tenue lumineuse… Superman Lives promettait une véritable révolution visuelle et narrative. Des changements probablement trop profonds pour l'époque ainsi qu’une direction artistique qui semblait partir dans tous les sens rendront le film trop risqué pour ses producteurs. En croisant les interviews mais en déroulant un récapitulatif chronologique, The Death of Superman Lives : What Happened ? creuse le sujet dans ses moindres recoins sans jamais perdre le spectateur en cours de route.

 

 

Le travail de recherche et le sérieux de ce documentaire impose le respect. Jon Schnepp laisse le même temps de parole à tous les intervenants – Tim Burton ne bénéficie pas d'une présence à l'écran plus importante qu’un artiste dessinateur –, ce dernier émaillant les propos de documents d’archives passionnants. S’il ne reste que de rares bouts d’essais de Nicolas Cage dans le fameuse et délirante défroque – images d’ailleurs dévoilées à la fin des années 2000 sur Internet –, Schnepp a déniché d’intéressantes vidéos sur la conception des costumes ainsi qu’une incroyable quantité de crayonnés / dessins sur le design des indénombrables bestioles ou des décors. The Death of Superman Lives : What Happened ? regorge de matériel inédit foutraque à souhait, étonnant et très « comics » dans l’âme. Le documentaire ne fait par ailleurs preuve d’aucune langue de bois, les producteurs / artistes impliqués n’hésitant pas à revenir sur les failles du projet, et notamment sur un aspect étrangement « surdimensionné » qui ne sera décelé qu’à quelques semaines du premier coup de manivelle.

 

 

The Death of Superman Lives : What Happened ? est un mine d’informations pour les aficionados du mythique Kryptonien, et pour tous les fans de comics de manière générale. Extrêmement complet et bien rythmé, le documentaire de Jon Schnepp fait enfin la lumière sur un projet qui aurait pu être titanesque s’il avait été mené à son terme. Et force est de constater que l’option Sandra Bullock en Loïs Lane avait de quoi séduire. Cage lui finira bien par tourner dans une adaptation de comics en endossant la défroque du Ghost Rider. La fan-base du motard enflammé en retiendra un douloureux souvenir.

Auteur :

Critique vue 2804 fois

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 86+44

Votre réponse :

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction