film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Critique The Last Survivors

Fiche     Critique    Bande annonce    Acheter le DVD / BluRay

pub

Pas de sortie prévue en France pour ce film indé, qui ne paye pas de mine en apparence mais qui se révèle être une bonne surprise. Thomas S. Hammock, habitué des petits films horreur et suspense en tout genre, propose ici une relecture du mythe : il n'y a plus d'eau sur la Terre, comment survit on? Sans révolutionner l'histoire, le spectateur se laisse toutefois embarquer facilement.

 

 

 

Dans la vallée de l'Oregon, dans un futur pas si éloigné, il n'a pas plu depuis une décennie. Ce qui a causé quelques dommages par ci par là : nature en berne, désert à perte de vue, denrées alimentaires plus que limitées et, évidemment, un manque d'eau de plus en plus critique. C'est dans cet environnement peu sympathique que vivent Kendall et Dean. Ces deux orphelins font tout leur possible pour survivre. Dean étant atteint d'une maladie aux reins, c'est Kendall qui se charge de "partir chasser" et de maintenir leur fragile équilibre. La survie étant déjà plus que compliquée, elle le devient encore plus quand le méchant du coin comprend que détenir l'eau, c'est détenir le pouvoir. Il décide donc de supprimer toutes les personnes vivant dans la vallée et qui pompent, soit disant, illégalement son eau. Kendall va devoir choisir entre se battre pour quitter cet enfer et sauver ses amis ou se laisser faire. Un pitch plutôt banal en somme.

 

 

Il n'y a rien de prétentieux dans The Last Survivors. Cependant les décors sont soignés : le désert apocalyptique, les fermes en ruines et la désolation ambiante sont bien représentés et aide à poser les bases de ce survival apocalyptique. Il y a peu de dialogues et peu d'acteurs, ce qui aide à rendre le tout encore plus personnel et on s'attache rapidement à l'héroïne, qui n'hésite pas à exploser la tête des bad guys à la carabine à plomb. La jeune actrice Haley Lu Richardson, vue principalement dans des productions Disney, change radicalement d'univers avec ce film. Elle est convaincante même si ce n’est pas très difficile face à un Jon Gries, vieux de la vielle des séries TV, qui, il faut bien l'avouer, ne fait pas très peur en méchant Baron de l'Eau... Le jeune Max Charles, habitué des séries TV également, apporte un peu de fraicheur plutôt bienvenue, dans ce monde de gens crades.

 

 

On est bien loin de la tonitruance d'un Mad Max Fury Road qui traite un peu du même sujet : la survie dans un monde où la ressource principale est contrôlée par quelqu'un de très méchant... La caméra colle aux baskets de Kendall, on la suit dans ses pérégrinations dans ce désert de sable en se demandant ce qui l'attend derrière la prochaine colline. Cela donne un côté très intimiste au métrage, où l'on retient donc facilement son souffle en même temps que les protagonistes. Le sentiment  est renforcé par une bande son très peu présente qui se focalise surtout  sur les bruits les plus infimes: les baskets de Kendall sur les cailloux, le goutte à goutte d'une pompe... Assurément, Hammock a souhaité que The Last Survivors soit le plus réaliste possible et que l'identification aux personnages soit facile,et en cela le pari est réussi.

 

 

The Last Survivors n'est pas un film qui se veut grandiose et reste dans le réalisme brut. Le pitch de base est plus que probable lorsqu'on y réfléchit, tout comme les réactions qu'il entraine. Le métrage se présente donc un peu comme le pendant plus réel et plus personnel du dernier Mad Max. Et c'est une réussite. Sans certitude aucune qu'il bénéficie un jour d'une sortie française, ce film est pourtant à découvrir.   

Auteur : FLORA

Critique vue 6725 fois

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 65+19

Votre réponse :

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction