film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Critique Thor

Fiche     Critique    Acheter le DVD / BluRay

pub

Cette année croule sous les adaptations de comics, comme souvent depuis quelques temps me direz-vous, mais encore plus de par les sorties en salles et les projets en cours. X-men le commencement, Green LanternCaptain America, The Avengers, Superman, Batman – the dark kignt rises, Spiderman 4. La liste est longue et loin d’être exhaustive. Mais ce qui se détache du lot, c’est le plan de Marvel qui, depuis le Hulk de Leterrier et Iron Man, met en place une série de films dont le feu d’artifice sera – normalement – The Avengers de Joss –Buffy- Whedon l’année prochaine. Et les choses s’accélèrent avec l’arrivée de Thor de Kenneth Branagh, auteur sérieux et adaptateur en série de Shakespeare. Avec un tel nom, associé à l’un des super-héros les plus hors normes de la firme, on pouvait s’attendre à quelque chose de différent. Et si différent ne rime pas toujours avec excellent, là, Marvel a réussi son coup.

 

 

Thor vit à Asgard et est le dieu du tonnerre, qu’il déclenche à l’aide de son marteau Mjöllnir. Alors qu’il s’apprête à être adoubé roi par son père, Odin, un incident reporte la cérémonie, obligeant Thor et ses amis à combattre les plus grands rivaux du peuple asgardien, ce qui déclenche la colère de son père qui le bannit sur Terre,  le privant de son marteau et de ses pouvoirs divins. Dès lors, il va se rendre compte que son demi frère Loki complotait derrière son dos et va devoir prouver sa valeur afin de retrouver ses pouvoirs et sauver son père victime d’un sort maléfique. L’histoire, on peut le constater au résumé ci-dessus, évoque de grandes tragédies, Shakespeare en tête, et le choix de Brannagh n’est pas anodin. Celui-ci insuffle un souffle dramatique sur les aventures de Thor. Les scènes se déroulant sur Asgard sont à ce titre particulièrement prenantes, et ce en dépit de costumes et décors que certains trouveront sans doute kitsch. Mais justement, Kenneth Branagh joue à fond le jeu de l’adaptation, et est fidèle au style du comic book, parvenant à rendre crédible ce monde où un pont est en fait un arc-en-ciel, et où les bâtiments semblent faits d’or. Mais cela passe agréablement à l’œil du fait de la beauté même des images et la conviction des interprètes et de l’équipe technique. On ne peut pas en dire autant des séquences sur Terre, plus promptes à développer une sous intrigue qui mènera au futur The Avengers ne serait-ce que par l’omniprésence des agents des services secrets du SHIELD, déjà présents dans Hulk ou les deux Iron Man. Mais ces passages sur Terre ont pour but de servir de rite de passage au guerrier asgardien déchu de son trône et c’est par un humour plutôt bien trouvé et jouant sur la méconnaissance de Thor envers les habitudes humaines.

 

 

Ce qui distingue donc avant tout Thor d’autres adaptations Marvel, c’est l’univers de science fiction mixé aux légendes nordiques, qui fait que parfois, du fait du passage du papier au grand écran, on peut songer même aux Chevaliers du zodiaque, et notamment via certains designs tel celui de Heimdall le gardien d’Asgard qu’on confondrait avec un des chevaliers d’or de la série animée japonaise. Brannagh n’étant pas vraiment un cinéaste d’action, on pouvait s’attendre à ce que cela soit le point faible du métrage mais le réalisateur anglais s’en sort honorablement. Oh ce n’est pas Sam Raimi ou Guillermo Del Toro mais les quelques séquences mouvementées qui agrémentent le film sont shootées correctement et lisibles ce qui est déjà très bien, vous en conviendrez. Thor se veut avant tout un pur divertissement et après les réussites que furent Iron Man et Hulk – déjà tout deux produits par Marvel- cela augure du meilleur pour les très attendus – par moi en tout cas – X-men, le commencement et Captain America dont les premières images annoncent, tout comme Thor, des films respectueux de leurs origines et funs. A ce titre, Thor l’est assurément, ne serait ce que l’affrontement entre ce dernier et le destructeur, gardien d’Asgard aux pouvoir immenses, simple armure sans corps ni âme et contrôlé par le souverain du royaume.

 

 

Thor doit une partie non négligeable de sa réussite à deux éléments. D’abord le rendu artistique d’Asgard qui aurait pu paraître kitsch rendu tel quel, mais qui là, est simplement à l’origine de plans magnifiques, et respecte le comics tout en ayant ses spécificités. L’autre réussite concerne le casting. Formidables en ce qui concerne les premiers rôles, et notamment Thor et son demi frère Loki, interprétés respectivement par Chris Hemsworth et Tom Hiddleston. Anthony Hopkins hérite d’un rôle à la mesure de son talent en interprétant le tout puissant Odin. Quant aux autres acteurs ils sont au mieux excellents, au pire convenables. Regrettons juste que Nathalie Portman n’ait pas un rôle plus marquant, vu son talent. Les effets spéciaux sont eux de très bonne facture, dans faute de goût et renforcent l’aspect visuel unique du film, bien aidés par une photographie très belle. La musique n’est elle pas inoubliable mais confère aux images un certain souffle épique que l’aspect un peu théâtral de certains dialogues, du sûrement à Brannagh renforce également.

 

 

Si un jour quelqu’un avait annoncé que Kenneth Brannagh serait aux commandes d’un méga production où s’affrontent super héros et vilains, le tout sur fond de mythologie, on l’aurait traité de fou probablement. Si en plus il avait dit que le film serait de très bonne facture, là on l’aurait pendu. Mais effectivement,  la Marvel et son réalisateur frappent fort et annoncent – on peut l’espérer- une succession de bons films de super-héros, qui feront oublier les navrants X-men 3 et Iron Man 2. Alors que vous soyez fan du comics, de mythologie, ou tout simplement amateur de bonnes pellicules, courez voir ce Thor pour lequel vous ne pourrez avoir qu’un coup de foudre !

Auteur : TONTON

Critique vue 5229 fois

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 88+42

Votre réponse :

Gogo 17-05-2011
Personnellement, je n'ai pas vraiment aimé ce film. Ce qui m'a le plus dérangé c'est le caractère "moderne" de Thor. Quand il pleure la mort de personnes, quand il sert le petit dej à beau papa... Son adaptation au monde moderne et inconnu ne semble pas vraiment difficile. La notion de portable, voiture ou ordinateur ne le perturbe pas. Du coup je n'ai pas accroché. Après, je ne connais pas du tout le comics original, si c'est écrit ainsi alors le film respecte les fans.

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction