film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Critique You're Next

Fiche     Critique    Bande annonce    Acheter le DVD / BluRay

pub

You’re Next aura fait grand bruit avant même sa sortie. Tourné dans l’urgence et avec un budget minime, le slasher d’Adam Wingard aura rencontré un réel succès en festivals, et dégoté par la même occasion le soutien de Lionsgate pour sa distribution américaine. Si le film reste à la base un projet de potes un brin fauché, l’envie de bien faire est ici palpable. Chaque intervenant endosse en effet diverses responsabilités – Wingard est à la fois réalisateur, monteur et compositeur alors que le producteur Simon Barrett assure parallèlement le scénario et endosse la défroque de l’un des tueurs –. Maitrisé de bout en bout, le métrage parvient de ce fait à transcender son investissement minime pour s’imposer comme une bande particulièrement excitante.

 

 

Barrett et Wingard l’ont exprimé clairement au cours des divers entretiens menés avec la presse. You’re Next est un pur film de divertissement horrifique, partiellement inspiré par l’efficace séquence introductive du Scream de Wes Craven. Le scénario élaboré par les deux amis se pose de ce fait sur des bases certes solides, mais relativement classiques. Réunie dans sa maison de campagne pour la première fois depuis des années, la famille Davison tente d’oublier les rancœurs et les jalousies du passé afin de célébrer l’anniversaire de mariage des parents. Alors que les conflits commencent à éclater, la résidence est prise d’assaut par un groupe de tueurs masqués. Les festivités vont alors tourner au jeu de massacre. Sous ses airs d’étudiante innocente, la jeune Erin va progressivement organiser la défense de l’intérieur.  On pourra certes voir dans les querelles familiales une certaine forme de morale sur les effets pervers de l’argent – le père est détenteur d’une énorme fortune personnelle –, dont le pouvoir se voit glorifié en temps de crise. La critique sociale n’est cependant pas le message prédominant du métrage de Wingard, qui se concentre ici plus volontiers sur l’efficacité et l’entertainment. Et s’affranchit à ce titre avec une impressionnante maestria de ses obligations.

 

 

Avec peu de moyens – une vieille bicoque et une petite poignée d’acteurs –, You’re Next parvient en effet à s’imposer comme un home-invasion parfaitement mené. Adam Wingard installe rapidement ses éléments, et laisse jaillir son élément déclencheur sans jouer la carte du remplissage. Pas de blabla inutile mais le minimum syndical nécessaire à un bon développement du climax, nécessité à laquelle le cinéaste répond en brossant un très bon portrait des protagonistes et en installant ce qu’il faut de tension psychologique entre ces derniers. You’re Next n’est certes pas très original, et use par la suite d’un schéma ultra-galvaudé – une partie des twists parsemant l’œuvre restent globalement prévisibles –, mais le cinéaste colle un rythme effréné à son œuvre. Dénué de véritable temps morts, You’re Next ne lésine de plus jamais sur le gros rouge qui tache sévère. Le travail de Wingard peut s’avérer en effet plutôt brutal, mais ne s’épanche à aucun moment dans la torture gratuite ou les gros plans gerbants. Un bon point, l’ensemble affichant tout juste ce qu’il faut de gore pour être abordé avec un certain second degré, certaines mises à morts s’avérant à la fois jubilatoires et un brin improbables. Du tout bon.

 

 

Pour l’anecdote, on pourra noter la présence de Barbara Crampton – le culte Re-Animator – au casting, qui effectue un « rapide » retour sous les caméras pour la première fois depuis dix ans. Constituée en majeure partie d’inconnus au bataillon, la distribution est par ailleurs de qualité. A contre-emploi, Sharni Vinson – Sexy Dance 3, Blue Crush 2 – s’en sort avec les honneurs en campant une femme combative plutôt attachante. Le film est malheureusement nettement plus critiquable côté technique. Bien qu'Adam Wingard s’avère tout à fait capable, ce dernier use parfois d’une shaky cam extrêmement fatiguante, notamment lorsqu’il s’agit de capturer un plan fixe de dialogues. La direction photo compense malgré tout en affichant une sobriété appréciable, les prises de vues nocturnes étant de toute beauté.

 

 

You’re Next se profile comme un slasher / home-invasion un peu facile mais extrêmement efficace. Si Wingard ne cherche à aucun moment à bouleverser les codes du genre, le jeune cinéaste livre un film nerveux, bien construit et fonce à l’essentiel. Un gros bis peu délicat, mais assurément jouissif.

 

Auteur :

Critique vue 4650 fois

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 68-13

Votre réponse :

korku 17-02-2014
Ce film You’re Next sa me fait pensé a American nightmare c pareil pour moi c un slasher / home-invasion comme vous le dite voila sinon bon film a regardé.

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction