film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Bloody Week-End V - Audincourt (Festival)

Série TV - CD - Jeux vidéo - Livres - Dossiers

pub

Dans l’ombre du célèbre festival de Gérardmer, grâce auquel nous découvrons chaque année de petits bijoux du cinéma fantastique et d’horreur, des courts métrages de qualité, ainsi que des avant premières alléchantes, se cache un autre événement : le Bloody Week End. Besoin de traduire ? Bien sûr que non !

 

 

 

Basé à Audincourt depuis sa création il y a cinq ans, ce n’est pas un festival purement cinématographique comme l’est son voisin du Doubs. Il accueille également des exposants aux activités variées : éditeurs de DVD de genre, écrivains, maquilleurs professionnels, artistes… Il y en a pour tous les goûts tant qu’on aime le fantastique et l’horreur. Les amateurs de science-fiction auront aussi matière à découvrir des choses intéressantes. Les collectionneurs à la recherche de la perle rare, notamment des films, doivent forcément y trouver leur bonheur. Je suis d’ailleurs tombé sur le stand de « Uncut movies », éditeur de films ultras gore, dont les films n’existent qu’en mille exemplaires. De quoi ravir les gens qui possèdent une pièce entière consacrée à leurs jaquettes, et qui sont contre le téléchargement, sous peine de dématérialiser une œuvre qui ne doit pas l’être.  D’autres collectionneurs pourront faire l’acquisition de photos et posters dédicacés. Un exposant Anglais disposait d’un stock assez énorme de mini posters de séries, de films, d’acteurs/actrices, avec la dédicace dessus qui va bien. Les divers exposants vous proposent également des goodies, déclinés à l’infini, que ce soit la figurine Star Wars, la tasse Game of Thrones, ou encore un T shirt à l’effigie de vos longs métrages préférés. On y trouve même les répliques de mains coupées made in Texas Chainsaw Massacre ! L’art tient également une place importante, puisque les répliques et les figurines en grande taille de nos héros, ou anti héros, ne manquent pas. Il faut bien sûr y mettre le prix, mais ce genre de salon est l’occasion d’échanger avec les artistes, et de négocier le prix. Et dans un style différent, une tour Effeil de deux bons mètres construite avec des cure-dents était dressée dans un coin du hall. Impressionnant ! sSi vous ne cherchez pas à dépenser, il reste toujours l’attraction principale de ce Bloody Week End : les invités ! Cette année, le jury était vraiment de premier choix.

 

 

Peut être qu’une personne lambda ne trouvera pas la chose super classe. Certes ce n’est pas le festival de Cannes, mais les noms présents à Audincourt n’ont laissé aucun fan de fantastique et horreur indifférent. L’autre attrait principal de ce Bloody Week End est la mise en place d’animations, ce qui justement fait que cet évènement parvient à créer un mélange entre une petite convention et un festival de cinéma. Que l’on se déplace pour un jour, deux jours, ou les trois, il y aura toujours quelque chose à regarder, et autre chose à faire. Tout dépend de nos priorités. Tout d’abord, les jeux. L’animateur posait des questions, et le premier qui allait le voir avec la bonne réponse gagnait un ticket de tombola. Autre jeu, beaucoup plus fun, le concours de cris. J’ai pu y assister samedi et je vous assure que mes tympans m’en veulent encore. Un DVD à la clé pour celle et celui qui s’arrachaient le plus la gorge. Et puis, toujours le samedi, une reconstitution d’une scène de crime, dans laquelle le terrible Michael Myers trucidait une pauvre jeune femme, avant de se faire arrêter beaucoup trop facilement par la police Américaine, avec la vraie voiture bleue ! Ici, il était surtout question de montrer quelles sont les étapes d’une enquête post homicide. Pour finir la journée, j’ai assisté à une diffusion de sept courts métrages en compétition, sur la trentaine en tout. Et je me suis dis que si les autres étaient du même niveau que ceux visionnés, le cinéma fantastique a encore de beaux jours devant lui. Un grand bravo à tous ces futurs réalisateurs en quête de gloire, ils en ont clairement les capacités ! Je n’ai pas pu rester pour les projections du soir, mais si vous en avez l’occasion, profitez en l’année prochaine. Le tarif pour une journée bien remplie en libre accès est de 15 €, une somme bien maigre pour la quantité de choses à voir, sachant que les festivités ont démarré à 10h le matin et ont terminé vers minuit.

 

 

Le Bloody Week End est donc un bon moyen de découvrir et de redécouvrir ce qui nous fait tant aimer l’univers du fantastique et de l’horreur. A mi chemin entre le festival cinématographique et l’exposition, parfois ludique, cette manifestation culturelle unique en France gagne en notoriété chaque année, et ce n’est pas prêt de s’arrêter !

Auteur : QUENTIN

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 91+2

Votre réponse :

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction