film d'horreur

rechercher un film d'horreur et fantastique

Rechercher par film :

 

Rechercher par acteur :

 

 

 

Le Top / Flop 2015 de la Rédaction

Série TV - CD - Jeux vidéo - Livres - Dossiers

pub

Une année de plus s’achève pour Strange-Movies. La sixième, déjà. Avec près d’une centaine de critiques pour 2015, notre petite équipe aura buché dur afin de livrer ses avis sur les sorties qui ont fait l’actualité ainsi que sur quelques vieilleries triées sur le volet. Notre objectif reste inchangé : vous encourager à la découverte, à l’évasion. Histoire peut-être d’oublier partiellement les tristes événements qui auront marqué ces derniers mois. Sur le plan culturel, 2015 restera une année forte. Il est temps pour nous de faire le point




 

ATEF
Encyclopédie vivante du nanar eighties, Atef s'est par ailleurs constitué une solide réputation de Kickboxer. L'originalité du personnage tient dans sa facilité à se muer dans la peau de Feta, alter-égo pour le ring grimé comme le chanteur de Kiss.

TOP 5

1. Mad Max : Fury Road
Film dingue, dingue dingue et démonstration de force de George Miller. Une belle leçon de cinéma qu'il donne à tous les décideurs en col blanc claquant des montagnes de fric dans des daubes sans saveur et une belle façon de montrer qu'un autre cinéma est possible.

2. Mission Impossible : Rogue Nation
Tout ce que devrait être un blockbuster estival : fun, extrêmement bien gaulé et surtout qui ne prend pas -trop- son spectateur pour un con. Le meilleur épisode de la série depuis le premier et incontestablement LE film de l'été. Des comme ça on en veut plus souvent.  

3. Everest
Le cinéma d'aventure n'est pas mort. La preuve avec cette production Ridley Scott qui renoue avec l'esprit des classiques d'aventure montagnarde comme savait en faire Hollywood en son âge d'or- Aventure dans le Grand Nord, 1953 ; La Neige en deuil, 1949-. A mi-chemin entre volonté documentaire et péripéties hollywoodiennes, le film fait preuve d'une rigueur formelle qui force le respect. Une belle réussite qui n'a pas trop réussi à rencontrer le succès qui lui est dû.

4. La Bataille de la Montagne du Tigre
Tsui Hark est capable du meilleur comme du pire, mais sa boulimie filmique force toujours le respect. Jamais aussi bon que lorsqu'il revisite les mythes culturels de son pays, la Chine, sa Bataille de la montagne du tigre est une belle claque filmée avec un souffle épique et le style dingue qui le caractérise, et fout une branlée à des Michael Bay, Joss Whedon et autres wannabe's filmeurs d'action.

5. Birdman / Victoria
Deux métrages filmés en one-shot continu, visuellement sublimes et euphorisants avec des prestations d'acteurs magnifiques. Deux projets qui n'oublient pas de raconter une histoire sur l'homme face à ses conflits moraux, que ce soit un artiste perdant pied avec la réalité - Birdman - ou une jeune allemande broyée par un engrenage infernal - Victoria -. De beaux exemples de films où la forme est au service du fond.  

FLOP 5

1. Terminator : Genysis
Vous en doutiez ? Film con jusque dans ses moindres détails, particulièrement dans sa promotion catastrophique en mode damage control, ce Genysis est un bolide sans conducteur, lancé à toute berzingue contre un mur. Absolument personne dans ce merdier ne sait ce qu'il fait, ni où il va. Pas même Schwarzy, en mode T-800 papa cool grisonnant.

2. Hacker
Ce devait être le grand retour d'un des réalisateurs les plus doués de sa génération -Michael Mann- à son registre de prédilection, le thriller. Si Hacker n'a pas été la catastrophe annoncée, il n'en a pas moins constitué une amère déception tant le réalisateur semble devenu l'ombre de lui-même et brasse sans conviction ses propres clichés pendant près de deux heures. La fin du Mann incarné ?  

3. 007 Spectre
« Je crois que nous sommes censés être impressionnés », murmure James Bond à sa compagne, une fois dans l'antre de Bloefeld. Cette réplique s'applique très bien à ce 24ème Bond qui vient tranquillement bousiller la clôture parfaite qu'a été Skyfall. Long, chiant, souvent risible avec son amourette improbable, son méchant transparent et surtout, la pire chanson de générique depuis des lustres. On a vite fait le tour.    

4. The Program
Comment filmer un article Wikipedia ? The Program vous l'explique avec Lance Armstrong comme cas pratique. Armstrong peine, Armstrong se dope, Armstrong gagne, Armstrong a un Cancer,  Armstong guérit, Armstrong est démasqué. Mécanique jusqu’aux moindres détails - y compris dans la performance « je veux l'oscar » de Ben Foster -, The Program condense toutes les tares des biopics lourdingues qui défilent sur les écrans depuis des plombes. Et pourtant c'est de Stephen Frears.

5. Hitman : Agent 47 / Le Transporteur : Héritage
Merde. Merde à ces reboots, prequels, sequels blindés de thune qui ne servent à rien, qui se contentent d’enchaîner les scènes d'actions en pilotage automatique et qui sont plus concernés par leurs placements de produits que par le sens du cadrage. L'un arrive à faire pire que l'original, l'autre un poil mieux qu'un épisode de sa série TV. Dans les deux cas, c'est vite vu, vite oublié.

LES TROIS SERIES

1. Ash vs Evil Dead, saison 1
Rien que pour le miracle de revoir Bruce Campbell dans les pans de Ash dans la suite des aventures Evil Dead, produites par Sam Raimi. Sang, tripes et boyaux et un humour décapant, la série tient toutes ses promesses et laisse même espérer un hypothétique retour sur grand écran. Attention, ça tache.

2. Narcos, saison 1
Au delà du biopic saisissant du plus grand narco-trafiquant du siècle, cette série coup de poing dépeint avec une virtuosité hors du commun la lutte acharnée des états unis contre les cartels de la drogue et ce, en multipliant les points de vue pour une expérience immersive et hallucinée. La prestation de Wagner Moura est proprement ahurissante.

3. Banshee, saison 3
Malgré une petite baisse de régime, Banshee assure quand même du grand spectacle : violence, sexe et humour noir plus une galerie de personnages hauts en couleurs. De la bonne série B à son top niveau et un bol d'air frais dans un paysage télévisuel trusté par des produits hyper formatés.

LA BANDE-ORIGINALE

Mad Max : Fury Road
Tout comme l'année dernière avec 300 : Naissance d'un Empire, Junkie XL livre ici une prestation presque aussi dingue que le film lui-même.




 

BEN
Culturiste acharné, Ben espère attirer l’attention de Lindsay Lohan, qu’il a trouvé en tous points – et grosses formes – charmante dans The Canyons. Ce dernier est par ailleurs à l’origine d’une pétition visant à la classification de son thriller I Know who Killed Me au patrimoine de l’humanité. Il en est l’unique signataire.

TOP 5

1. Mad Max : Fury Road
La renaissance du mythique post-apo roule loin, loin devant la concurrence. George Miller revient aux affaires et capture une folie visuelle et sonore, un métrage furieux, crade et violent. Un putain de moment de cinéma.

2. Spring
Probablement ce que le cinéma indé' à petit budget à livré de mieux ces dernières années. Une love-story sombre et poignante, habitée par deux acteurs inconnus qui se donnent corps et âmes dans le projet. Magnifique.

3. Everest
Le témoignage littéraire de John Krakauer sur la tragédie de 1996 était absolument vibrant. Le film adopte un point de vue différent, mais fait aussi bien. Les images, magnifiques, en sus. Le cast' est remarquable.

4. Buring the Ex
Simple, très drôle et extrêmement juste : le dernier métrage de Joe Dante – Gremlins – touche les geeks et les adeptes de bis en plein cœur. Un petit film certes, mais une très bonne surprise.

5. Chappie
Conspué par une partie de la critique et véritable four financier, Chappie est un film imparfait mais doté d'un cœur gros comme ça. Le troisième métrage de Neill Blomkamp mérite une réhabilitation immédiate.

FLOP 5

1. Jurassic World
Probablement l'un des pires reboots du cinéma pop-corn. Colin Trevorrow dilapide son fric comme un sale gosse, en enquillant les séquences n'importe-nawak sans aucune cohérence ni vision d’ensemble. Le tout a pourtant explosé le box-office. Incompréhensible.

2. Projet 666
Marcus Nispel chute définitivement. Réalisateur génial dans son approche artistique, l'allemand livre un gloubi-boulga de possession vulgos, crétin et bruyant. Outch.

3. Hitman : Agent 47
Oh oh. Ah ah. Uh uh. Un film de kikoo-lol made in Besson : de l'action illisible et délirante, un scénar' pretexte et une playmate qui ne sert à rien en arrière-fond.

4. The Visit
Un found-footage dégueulasse pour un M. Night Shyamalan qui devrait définitivement prendre sa retraite. Du pur produit Jason Blum sans aucun intérêt.

5. Unfriended
Le film en mode « capture d’écran msn » se profile probablement comme le concept le plus con de toute l'histoire du cinoche. Où comment prendre les spectateurs pour des débiles finis.

LES TROIS SERIES

1. Sense8,  saison 1
Incroyable. Les Wachowski - Matrix, Jupiter Ascending - marquent un retour grandiose là ou personne ne les attendaient avec une série folle, originale et philosophiquement puissante. Immanquable.

2. The Flash,  saisons 1 / 2
Assez fidèle aux comics, la nouvelle série The Flash n'en oublie pourtant pas de se doter d'une véritable personnalité et ose quelques choix audacieux. L'ensemble est très grand public, mais remarquablement ficelé.

3. Jessica Jones, saison 1
Cool et sexy, la dernière série Marvel se démarque des autres productions du studio en jouant davantage sur la psychologie de ses personnages. C’est frais et prometteur pour la suite.

LA BANDE-ORIGINALE

Mad Max : Fury Road
Bruit et fureur pour un score ravageur. L’ex-DJ Junkie XL persiste après l’incroyable habillage sonore de 300 : Naissance d’un Empire et livre une partition à l’image du film de George Miller : inoubliable.




 

FLORA
Dotée d’un abonnement illimité, Flora écume les cinémas de la capitale en cultivant l’espoir secret de retrouver le frisson originel procuré par le monument du 7ème art contemporain, Twilight. Unique composante féminine de l’équipe Strange, elle tente de s’intégrer en abusant des hormones et des stéroïdes.

TOP 5

1. Mad Max : Fury Road
Pas grand chose à rajouter sur tout ce qui a déjà été dit sur ce film. Tout y est : l’humour, l’action, les effets spéciaux, le jeu d’acteur, la bande son, la photographie…

2. Kingsman : Services Secrets
La bonne surprise de ce début d’année, un film d’espion à la James Bond, très old school mais totalement maitrisé. Le charme à l’anglaise en plus.

3. Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force
Forcément. Le plaisir de retrouver les personnages et l’ambiance efface les petites imperfections du film. Et puis juste pour BB8, il mérite le top 5 !

4. Mémoire de Jeunesse
Adaptation d’une histoire vraie, du destin d’une bande de jeunes gens au moment de la première guerre mondiale, le film est sublime et très émouvant. Et Alicia Vikander y est magnifique.

5. Seul sur Mars / 007 Spectre
Impossible de faire un choix entre les deux. Le premier étant un pur mélange de fun et de spectaculaire, le second un pur produit d’espionnage finement ciselé.

FLOP 5

1. Tale of Tales
L’idée de revisiter les contes connus de manière un peu stylisée était bonne. Mais le film est au final bien trop long et bien trop chiant.

2. Le Transporteur : Héritage
Trop de grimaces, trop de belles blondes / plantes vertes, trop de trop quoi.

3. Le Dernier Chasseur de Sorcières
Un scénario léger et trop vite expédié, des effets spéciaux bâclés, rien de bien sympathique au final.

4. San Andreas
Même si visuellement le film passe, on ne peut pas dire que ce soit une réussite.

5. Knock Knock
Le film un peu WTF de 2015. Difficile de savoir ce qu’il faut en penser.

LES TROIS SERIES

1. Homeland, saison 5
Après des saisons 2 et 3 franchement poussives et chiantes au possible, la saison 4 avait brillamment relancé la série. La saison 5 est encore meilleure.

2. Mr Robot, saison 1
Une des bonnes surprises de cette année. Un thème qui change un peu et qui ravira tous les hackers en herbe. Un acteur au top - Rami Malek - et une intrigue qui réserve son lot de surprises.

3. Jessica Jones, saison 1
Surfant sur l’adaptation réussie de DareDevil, Jessica Jones est une belle réussite. Mention spéciale à David Tennant, vraiment excellent dans le rôle du méchant.

LE COUP DE CŒUR :

La bande annonce et les affiches marketing de Deadpool, qui annoncent un film coup de poing et un poil irrévérencieux.



 

MARC D’OC
Sosie officiel de Hulk Hogan, Marc aime le rock qui suinte – type Manowar -, la bière à deux balles et les discours anar’. Afin d’exprimer son anticonformisme, l’individu s’était laissé pousser une moustache fournie. Il s’est débarrassé de cet embarrassant attribut depuis l’avènement du style Hipster.

TOP 5

1. Mad Max : Fury Road
Le film était fantasmé par toute une génération de geeks. George Miller dépasse toutes leurs espérances.  Fun, grandiose et furieusement punk, le film n’omet pas le fond malgré un scénario léger.

2. Ex-Machina
Malgré son traitement froid et aseptisé, Ex-Machina est empreint d'émotions profondes et de remises en question sur la fonction première de « l'homme » dans notre société.

3. Kingsman : Services Secrets
Alors que le projet démarre comme un James Bond ancré dans les années 80, il s'engouffre rapidement dans un délire gunfight jouissif. Oscillant constamment entre comique et tragique, le film s'offre un casting de haut vol. La scène de l'église justifie à elle-seule la présence du métrage dans le top.

4. Ant-Man
Le fait d'évincer Edgard Wright au dernier moment pouvait laisser présager d’une œuvre dénuée de sens et d'intérêt. Le film est pourtant une subtile transition vers le futur Deadpool, et a su préserver l'humour et l'environnement des comics.

5. Chappie
Neill Blomkamp reste bloqué sur le même sujet que Masamune Shirow, la conscience des robots. Malgré un traitement moins intéressant que celui de District 9, Chappie devient tellement réaliste et émouvant que le spectateur à du mal à prendre conscience des trucages. Mention spéciale aux membres des Die Antword.

FLOP 5

1. Poltergeist
Personne n'attendait ce remake et heureusement. Poltergeist arrive à perdre ses personnages tout autant que le spectateur dans un film mal ficelé et irrespectueux de l'œuvre de Tobbe Hopper'.

2. Pourquoi j'ai pas mangé mon père
Jamel Debouze avait pour une fois les mains libres pour proposer un film à la hauteur de sa vision décalée et de son humour. Il nous sert pourtant un petit métrage enfantin, laid et même pas marrant.

3. Jurassic World
Comment surpasser le Jurrassic Park du grand Spielberg ? Comme il est précisé dans le film, voir des dinosaures n'étonne plus personne. En effet, mais de là à en faire un Indiana Jones du pauvre…

4. Avengers : L'ère d'Ultron
Disney dépense des milliards en publicité pour au final nous servir des produits de consommation de masse, insipides et bourratifs.

5. Les 4 Fantastiques
Nul, en tous points. +1 pour la pellicule.

LES TROIS SERIES

1. Ash vs Evil Dead, saison 1
Sam Raimi fait un choix de format inattendu. Au final, l'émotion est intacte et Bruce Campbell est toujours aussi génial dans son rôle de Ash. La digne suite de la trilogie originale.

2. Gotham, saison 2
Cette seconde saison continue à nous proposer les origines d'une grande partie des bad guy de Gotham. Intéressante à suivre et  bien portée à l'image, on attend la suite avec impatience.

3. The Strain, saison 1
Un condensé des œuvres de Guillermo Del Torro sans Guillermo dedans. Malgré un premier épisode remarquable, la suite mélange Blade, la Mutante et Hellboy sans retrouver la même excellence.

LA BANDE-ORIGINALE

Mad Max : Fury Road
Junkie XL accompagne à merveille ce nouveau Mad Max. On sent le sable et le vent serpenter à travers les dunes du désert. Et les scènes d'action sont rythmées par un ensemble de percussions et des guitares électriques rageuses. Satanique et épique à la fois.




 

N***D
N***D est un frénétique du joystick, gigolo à ses heures perdues. Nous avons perdu sa trace depuis un concert de Seth Gecko. Merci de nous le rendre.

TOP 5

1. La Totale

2. La Menteuse

3. Chrono Sex

4. Tentations d'une femme mariée

5. La Nymphomane




 

BEGZ
Dissimulé au quotidien derrière sa cravate, Begz est un adepte de cosplay Power Rangers. Le rose, de préférence. Le soir, il caresse son chat – sa chatte ? – en enchainant les grands films épiques de saga adolescentes.  

TOP 5

1. Kingsman : Services Secrets
Le meilleur actionner de 2015 est sorti en février mais à réussi à tenir son rang depuis. Humour et action survoltée s'allient pour ce qui est l'un  des tous meilleurs films de 2015. Les prochains volets sont désormais attendus avec impatience.

2. Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force
J. J. Abrams réconcilie les fans de la saga originelle et ceux de la prélogie en offrant un  grand Star Wars.  Pas nécessairement un excellent film mais un Star Wars qui apporte fraîcheur et renouveau à l’univers de Lucas. Le parfait épisode de transition  pour entamer un nouvel arc narratif.

3. Seul sur Mars
Superbe performance de Matt Damon qui réussi à nous emporter jusqu'aux paysages désertiques de Mars..  Ridley Scott associe crédibilité scientifique et spectacle hollywoodien avec brio.

4. Hotel Transylvanie 2
Apres un premier volet rafraîchissant et hilarant, ce nouvel opus ne déçoit pas et réussi même l'exploit d'être parfois plus drôle que son  prédécesseur !

5. Mission Impossible : Rogue Nation
Le renouveau de Mission Impossible :  un scénario qui tient la route,  de l'humour,  un bon Tom Cruise et une grosse dose d'action et d'explosions.

FLOP 5

1.  Jurassic World
Les attentes étaient très hautes et Colin Trevorrow n'aura pas réussi à les combler.  Entre fan service relevant plus du plagiat que de l'hommage et dinosaures dénaturés, le film ne parvient même pas à surpasser les deux précédents opus de la franchise, qui n'avaient pourtant pas mis la barre bien haute.

2.  Les 4 Fantastiques
Après les Échecs des premières tentatives, on n'attendait plus grand chose du quatuor de Marvel. La Fox parvient tout de même à décevoir les spectateurs en présentant un film sans rythme ni âme.

3. 007 Spectre
Plus une déception qu'un vrai flop. Quelques longueurs et des vilains clichés font un film correct mais un bien piètre James Bond. L'abus de sérieux ne sied guère au serviteur de sa glorieuse majesté.

4. Les Minions
Irrésistibles en personnages secondaires, les Minions n'ont pas la carrure nécessaire pour être les héros d'un long métrage. Reste l'animation, parfaite, et quelques gags bien sentis.

5. Ted 2
Après un premier opus aussi surprenant que drôle, Seth MacFarlane tente de renouveler sa recette mais avec moins de réussite. Gags réchauffés, personnages moins attachants et guest-stars inutile rendent le film quelconque. Décevant.

LES TROIS SERIES

1. Ash vs Evil Dead
Humour, sang et rock’n’roll !  La série dépoussière ce classique du gore et offre aux fans et aux nouveaux initiés un défouler décomplexé et diablement accrocheur.

2. Brooklyn Nine Nine
Les tribulations d'un commissariat de Brooklyn résumée en épisodes de 20 minutes.  En 2 saisons (la 3ème est en cours)  l'équipe du 99 est parvenue à imposer son hour rafraîchissant et ses personnages attachants dans l'univers des comédie us.

3. One Punch Man
En douze épisodes, ce mangea réinvente le genre et propose un anti-hero aussi puissant que drôle.  L'animation parfaite achèvera les fans qui désespéraient devant le marasme des épisodes de Dragon Ball Super 2015. Un must see !

LA BANDE-ORIGINALE

Kingsman : Services Secrets
Tout à tour terriblement punchy puis relaxante,  la musique colle parfaitement au film.  Et combiner « Free Bird » de  Lynyrd Skyward avec la scène d'action la plus jouissive de ces dernières années relevait du pur génie.




 

QUENTIN
Expulsé du territoire français, le maudit niaiseux Quentin ne jure depuis que par Céline Dion, qu’il rêve de voir illustrer la bande-originale du reboot de Parnaormal Activity. En attendant, il s’est lancé dans l’élevage de cerfs.

TOP 5

1. Seul sur Mars
Certes moins réfléchi qu’Interstellar, Seul sur Mars a le mérite de divertir tout en nous immergeant parfaitement dans l’atmosphère de cette planète hostile, aux côtés d'un pauvre botaniste qui ne manque pas d’idées. On passe un très bon moment à faire des découvertes en même temps que lui. Du bon boulot pour Ridley Scott qui revient au top.

2. Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force
Sans surprise, il aura été le film le plus attendu de 2015. A l’arrivée, il n’aura pas ravi  100% des fans, mais il convient de dire qu’il est très réussi. Ce projet d’envergure mené par J. J. Abrams était casse gueule, et force est de constater que ce premier volet d'une nouvelle trilogie est très agréable à suivre.

3. It Follows
Un film destiné à faire peur, sans prétention, mais dont on ressort presque hanté, tant l’ambiance visuelle et sonore est réussie. Une preuve de plus qu’il ne faut pas de grands effets spéciaux pour provoquer l’angoisse chez le spectateur. A coup sûr le film le plus strange de l’année.

4. Jurassic World
Durant cette année ponctuée par de nombreux revivals d’anciennes sagas, Jurassic World demeure l’un des meilleurs et révèle en outre le très talentueux et attachant acteur Chris Pratt.

5. Ant-Man
Difficile de passer à côté de l’univers Marvel et de sa place prépondérante dans le cinéma d’aujourd’hui. Celui ayant suscité le plus d’intérêt fut peut être Ant-Man, un super héros minuscule, bien loin des surpuissants Avengers. Un peu d'originalité dans ce monde de brutes.

FLOP 5

1. Poltergeist
Sans doute l’un des remakes les plus inutiles et plus pourris qu’on ait vu dans le genre. De quoi décrédibiliser totalement l'original. A éviter, si on ne veut pas se faire un mauvais jugement du vrai, l'unique Poltergeist de 82.

2. San Andreas
Le casting faisait déjà sourire, et bien sûr, ça sent le cliché à plein nez. Le film catastrophe vu des centaines de fois auparavant, l’émotion en moins. Pas de quoi faire trembler le box office.

3. Hunger Games - La Révolte : Partie 2
Sans être un réel flop, on regrette cependant que le dernier opus soit moins bon que les autres, et que le dénouement final  laisse un léger goût amer. Néanmoins, la saga en elle-même ne manque pas de qualités, et nous permet de réfléchir sur les dérives des sociétés actuelles.

4. Les 4 Fantastiques
Un autre remake qui n’était pas forcément utile. Les néo 4 Fantastiques sont à des années lumières des originaux, en termes de prestance et de charisme. Et dans cette Marvelisation ambiante, pas évident de se faire une place.

5. Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension
Même commentaire pour tous ceux qui ont précédé et qui suivront. Finissez en une bonne fois pour toutes, on n'en peut plus…




 

GUILLAUME
Acteur de l’ombre, Guillaume se prépare à l’apocalypse en aménageant un abri anti-atomique à une adresse gardée secrète. L’homme a déjà quasi-disparu de la sphère Internet.

TOP 5

1. Nymphomaniac uncut
Sorti uniquement en DVD, la version uncut de Nymphomaniac redonne toute la dimension et la portée originale que Lars Von Trier souhaitait apporter à son film. Sans concession et novateur, il a été l’événement qui a ouvert en beauté l’année 2015.

2. Le fils de Saul
Malgré quelques faiblesses scénaristiques, la réalisation et les effets sonores justifient à eux seuls la place du métrage dans ce classement. Plongée ultra-réaliste et à hauteur d’homme dans l’enfer concentrationnaire, ce premier métrage impressionne par sa maîtrise et l’ambition de son projet.

3. Love
Gaspard Noé en 3D. Attention les yeux. Pourtant, avec Love, il nous propose le métrage de la maturité, moins psychédélique et plus réfléchi, il offre une réflexion mélancolique sur l’amour et ses vicissitudes.

4. Mad Max : Fury Road
Nihiliste, visuel et décadent, George Miller revient aux sources du mythe qu’il a créé et offre un spectacle non-stop dans lequel la beauté de la mise en scène va de pair avec les moyens mis en œuvre.

5. It Follows
Une belle surprise dans le paysage du cinéma d’horreur 2015. Avec sobriété, It Follows parvient à rendre hommage au genre tout en innovant dans son approche.

FLOP 5

1. Gallows
Un scénario inexistant bourré de clichés. Une réalisation flemmarde et prévisible. Rien n’est à retenir de ce métrage. Gallows ne restera pas dans les annales… Tant mieux.

2. Pyramide
Deuxième found-footage de la liste, deuxième film raté. Les pyramides sont inhospitalières et de ce fait un terrain facile pour créer la peur. Ici, il n’en est rien. L’ensemble est convenu et ne provoque aucun frisson.

3. Jurassic World
La nostalgie n’était pas au rendez-vous pour l’adulte qui souhaitait retrouver l’excitation et les frissons qui avaient accompagnés le visionnage de Jurassic Park dans ses jeunes années. Sans le talent et l’amour qu’avait Spielberg à filmer des dinosaures, il ne reste qu’une surenchère d’effets spéciaux qui laisse le spectateur de marbre.

4. The Green Inferno
Autant d’attente pour ça ! Eli Roth déçoit. Son film de cannibale tombe à plat, sans véritable envergure et semblant avoir peur d'utiliser à fond les codes de ce cinéma d’horreur.

5. Vice-Versa
Pixar reprend du poil de la bête mais peine à retrouver les sommets auxquels il nous avait habitués. Si l’idée de départ est intéressante, la construction du scénario, répétitive et ennuyeuse, perd le spectateur.




 

TONTON
Véritable star du net, Tonton fait le buzz depuis quelques mois grâce à son exceptionnel véhicule, la Vega-Missil. Lorsqu’il ne procède pas à une flamboyante opération tuning, ce dernier anime des conventions Seigneur des Anneaux.

TOP 5

1. Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force
Un rêve de gosse devenu réalité. Un vrai bon film de science-fiction. la prélogie est enterrée très profondément.

2. Mad Max: Fury Road
Encore un retour gagnant cette année. Une bombe qui ne lasse pas après plusieurs visionnages.

3. Kingsman : Services Secrets
Comment transcender un comics déjà excellent? Confiez le à Matthew Vaughn !

4. Seul sur Mars
Pépé Ridley en a encore sous la pédale!  Fun, spectaculaire et avec pour une fois un excellent Matt Damon.

5. Le voyage d'Arlo
Magnifique et émouvant. De toute beauté!

FLOP 5

1. Terminator : Genysis
Ridicule et navrant. Une énorme déception.

2. Les 4 Fantastiques
Une seconde partie qui plombe complètement le film. Dommage.

3. Unfriended
Concept aguicheur mais film inintéressant au possible. Il n'en reste rien après le visionnage.

4. Ouija
Le réalisateur veut faire peur mais le film ne fait jamais sursauter. Le pire des productions Blum.

5. Avengers 2 : L'ère d'Ultron
Pas mauvais mais grosse déception après tant d'attente.

Auteur : TEAM STRANGE

Pseudo
Commentaire

Sécurité

Combien font : 71+5

Votre réponse :

cinéphile 08-09-2016
Pour un site qui encourage la découverte, je trouve cela triste de ne voir que des blockbusters dans les tops des rédacteurs.

 

15 films au hasard

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique John Dies at the End

Critique 31

Critique Urge

Critique Dans le noir

Critique The Darkness

Critique Blood Father

dernières critiques de films d'horreur et fantastique


Critique Penny Dreadful (série)

Critique Superman - Intégrale des cartoons Max Fleisher (série)

Critique Le Top / Flop 2015 de la Rédaction